Bandai Namco réorganise Bandai Visual, Lantis et Sunrise

arubedo février 11, 2018 Vues 775

BANDAI
Bandai Namco Holdings a récemment annoncé une réorganisation majeure de ses filiales chargée des produits dérivés, audiovisuels et de tout ce qui touche à l’animation vendredi dernier. L’annonce a été faite lors de la publication de leurs résultats financiers du troisième trimestre (qui se termine en décembre) de l’année fiscale 2018. Bandai Namco va donc fusionner leur label de musique Lantis avec Bandai Visual qui s’occupe de la production et la distribution d’anime en une seule compagnie appelée Bandai Namco Arts. Cette nouvelle compagnie aura un total de 240 employés et sera dirigée par Kazumi Kawashiro, qui est actuellement le président de Bandai Visual. Entre temps, le président de Lantis Shunji Inoue sera le Vice-Président de Bandai Namco Arts.

Bandai Visual a été fondée en 1983 comme étant une filiale de Bandai sous le nom d’AE Planning. Lors de la même année, la compagnie a sorti le premier anime à utiliser la désignation OAV (Dallos par Mamoru Oshii). Quant à Lantis, c’est une entreprise qui a été fondée par des ex-employés de Bandai Music Entertainement et est devenue une filière de Bandai Visual en 2006 en occupant tout de même un secteur différent. Ainsi les noms Lantis et Bandai Visual qui étaient connus du public japonais cesseront d’exister avec cette fusion.
Dans le secteur de l’animation, Bandai Namco changera la focalisation du Studio Sunrise qui va passer de Studio d’animation à créateur de propriété intellectuelle.

Même si les revenus opérationnels de Sunrise forment une petite portion de Bandai Namco (moins de 20 milliards de yens sur 630 milliards en tout), les licences telles que Gundam et Love Live sont importantes pour le groupe (Bandai Namco) que ce soit en terme d’anime, musiques, jeux vidéos et encore plus. Sunrise a donc dû se servir de ses licences existantes, en incluant Gundam, pour augmenter les revenus de leur secteur lors de ses dernières années. Cette stratégie était efficace pour revigorer la force du studio, mais Bandai Namco prévoit de tirer parti de son expérience pour créer de nouvelles propriétés intellectuelles que ce soit en terme de Manga ou Anime. Dans son plan étalé sur 3 ans, Bandai Namco indique qu’ils investiront un total de 25 milliards de Yens pour la création de nouvelles licences.

D’après Tadashi Sudo du Animation Business Journal, la décision de Bandai Namco de réorganiser ses filiales leur permettra de mieux concurrencer Avex Pictures et Aniplex. La fusion de Bandai Visual et Lantis éliminera les redondances des deux secteurs, et permettra à Bandai Namco Arts d’apporter de nouveaux investissements vers différents secteurs tout en utilisant la force des propriétés intellectuelles de Sunrise. D’autres changements planifiés par Bandai Namco incluent la création de Bandai Spirits, un secteur dédié au divertissement pour adultes, comme filiale à la section Jouets et Passe-Temps. Additionnellement, la section des Machines de Divertissement de Bandai Namco Entertainement sera scindée en une nouvelle compagnie appelée Bandai Namco Amusement. Bandai Spirits aura 450 employés, pendant que Bandai Namco Amusement aura approximativement 750 employés.

La réorganisation de Bandai Namco prendra effet au début de la nouvelle année fiscale le 1er avril.


Sources: Animation Business Journal 1 , Animation Business Journal 2

Categories

(1) commentaire

  • Eyiri 11 février 2018 Répondre

    Ca fait quoi du coup ?

Laissez un commentaire

Prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site internet