Chronique 25

Les Chroniques Despairiennes de la boite noire, vingt cinquième édition :

 
Chronique n°25 : Néo chronique 3, Zankyou no Terror et Rail Wars.
 
Nyanpasu minasan, j’espère que vous allez bien 🙂 Les vacances se terminent pour certains de le team 😀 et c’est bien fait pour eux ! Car certains membres comme moi ou Alex on a pas eu de vacances 😀 Ensuite Ikkar est de retour pour la plus grande joie de certains de la team. Sinon que dire de plus à part que des nouveaux sont arrivés, j’en entends déjà certains dire « Ouah les pauvres :p » et vous avez tout à fait raison, ils viennent de tomber en enfer ^^

Bon on va commencer comme toujours avec l’opening de la semaine, le voici :
 

Opening de la semaine


 
Il s’agit de l’opening 2 de Captain Earth, un bon petit mecha bien sympa, voici une petite image de l’anime pour ceux qui ne connaissent pas :

images despair paradise

 
On va parler un peu de l’anime, l’histoire en elle-même est pas mal bien qu’un peu « classique », le héros Manatsu Daichi qui se retrouve être le pilote d’un mecha « Earth Engine » pour sauver la Terre de l’invasion des Kill-T-Gang, qui se nourrissent de l’énergie orgone provenant de la libido de l’homme.
Il sera accompagné par la suite de son ami Teppei Arashi (attention SPOIL : qui s’avère être un Kill-T-Gang :o), Hana Mutou qui a été découverte sur l’île où se déroule l’histoire (Tanegashima) avec une arme dans les mains : un Livlaster.
Et la dernière de l’équipe Akari Yomatsuri, qui elle est une experte dans l’art du piratage informatique :p
Voilà en gros les personnages principaux que l’on suit au fur et à mesure de l’histoire.
On voit aussi pas mal les antagonistes, les Kill-T-Gang est comment ils se sont introduit sur Terre etc … Bref il y a pas mal de mystères au début de l’anime et on a les réponses petit à petit.
Personnellement j’aime bien l’anime, les mecha sont vraiment pas mal, l’animation est bien aussi et les openings sont juste supers ! 😀

On va maintenant enchaîner en parlant du cœur de cette chronique, l’anime que j’ai choisi de vous présenter cette semaine, il s’agit de *roulement de tambour* :

images despair paradise

 
Bon je l’admets, juste avec ça vous aurez du mal à savoir c’est quel anime 😀 ceux qui l’ont vu peuvent trouver mais les autres je pense pas :p
Bon voilà une autre image pour vous aider :

images despair paradise

 
Il s’agit de Zankyou no Terror (ou Terror in Resonnance pour ceux qui préfèrent l’anglais), un seinen genre Thriller, Psychologie et qui aborde le thème du terrorisme 🙂 Il sort actuellement chez Wakanim, l’épisode 07 est sorti Jeudi dernier.
On doit cette série au studio « Mappa » ainsi qu’à son auteur Shinichiro Watanabe connu pour les séries comme Kids on the Slope, Samurai Champloo, Cowboy Bebop et récemment Space Dandy (oui comment on peut faire pour passer de Space Dandy à Zankyou no Terror :o)
Voilà le petit synopsis de l’anime :

« Par un jour d’été, un important attentat terroriste frappe Tokyo. Les coupables de ce crime sont deux garçons se faisant appeler “Sphinx”. Tous deux décident de lancer un immense jeu qui concerne toute la population japonaise. »

Comme le dit le synopsis, dans cet anime on va parler d’attentat et de terroristes.
On suit au début de l’anime Nine (ou Arata Kokonoe) et Twelve (ou Tōji Hisami), deux adolescents qui au début de l’anime se retrouve à Tokyo dans un nouveau lycée. Un peu on découvre que deux personnes ont volé du plutonium en laissant un message « VON ». Les deux protagonistes vont mettre en ligne une vidéo en se faisant passé pour « Sphinx » et disant qu’il y aurait une explosion à une heure précise dans la journée. Les policiers ne prêteront pas attention à la vidéo jusqu’à ce qu’une explosion arrive bel et bien dans la préfecture de Tokyo où nos deux héros ont placé des bombes dans des peluches.

 
Mais Twelve va tomber sur une de ses camarades de classe Lisa Mishima en plaçant les bombes dans la bâtiment.
À cause de cet « incident » si je puis dire elle va se retrouver mêlé à Twelve et Nine (SPOIL attention) puis va les aider dans leur « attentat » (on découvre ça dans les derniers épisodes).

Au fil des épisodes, la police va suivre de près les vidéos que Sphinx mettra en ligne, un jeu avec des énigmes va se mettre en place en les policiers et Sphinx.
Dans les derniers épisodes on découvre un autre personnage qui est Five (il aime bien les chiffres dans cet anime :p) qui va contrer les plans de Sphinx et surtout forcé Five et Twelve a « joué » avec elle si je puis dire (ceux qui ont vu le dernier épisode comprendront pourquoi je dis ça :))

Bref après avoir essayé parlé de l’histoire (je sais pas si j’ai été clair mais je sais une chose, j’ai spoilé à mort ….) on va parler un peu des personnages.
Mon personnage préféré pour le moment c’est Nine.

images despair paradise

 
Si je le compare à Twelve qui lui a l’air d’être plus joyeux etc … lui il est froid, intelligent, distant au début avec Lisa qui va les rejoindre. Il a quelque chose de mystérieux c’est ce qui m’intrigue chez lui ^^

Ensuite il y a l’inspecteur de police qui résout les énigmes de Sphinx : Kenjiro Shibazaki.

images despair paradise

 
C’est le seul de la police qui arrive à résoudre les énigmes posés par nos dux adolescents. Je pense qu’il aura un rôle à jouer vers la fin de l’anime, après je me trompe peut être :p

Ensuite on va parler un peu d’un des personnages féminins : Lisa Mishima

images despair paradise

 
Au début de l’anime franchement elle me tapait sur les nerfs à toujours être hésitant, peureuse mais enfin dans le dernier épisode elle agit et aide nos deux ados (et c’était pas trop tôt) car elle est douée pour rien (elle sait même pas faire la cuisine …)

On va ensuite parler des musiques, on doit l’opening à Yuuki Ozaki (from Galileo Galilei) (vivement la version full) et les ost sont pas trop mal.
Le chara design et l’animation sont pas mal aussi.
Enfin je conseille vraiment cet anime qui est pour moi une des révélations de cet saison. Si vous aimez les animes du genre Thriller ou Psychologique, celui-ci vous conviendra parfaitement.
Ma note pour l’anime est de : 17/20 😀

images despair paradise

 
Sur ce je laisse la place à mon collègue qui s’est découvert entendre des voix Kyousuke, j’espère qu’il ira mieux cette semaine 😀

La folie ne se soigne pas mon cher Skarz 🙂

Mais rassurez-vous cette semaine, pas d’invitées, je n’ai pas réussi à avoir la sulfureuse star de la série, et l’agent que je voulais inviter ne pouvait pas venir, du coup je suis tout seul cette semaine pour vous présenter mon anime.

Et donc Bonsoir mes toilettes humaines ! C’est Kyousuke qui va vous servir de guide, d’agent de la sécurité publique et de conducteur de trains, parce que vous l’aurez sûrement tous compris, nous allons prendre le train…euh en fait non, on va surtout parler de Rail Wars !

images despair paradise

 
Regardez les grosses mamelles ! *bave*
Allez, comme je suis sympa, une deuxième.

images despair paradise

 
Donc, que dire de Rail Wars à part que c’est l’anime qui va vous frustrer le plus cette saison tout en faisant fonctionner votre libido à fond (oui oui je parle de vous les gars !)
Je m’explique, pour commencer Rail Wars ne devrait pas être classé en tant qu’Ecchi, vous me direz pourquoi ? On ressent toute la frustration sexuelle de l’auteur à travail ses personnages féminins aux courbes voluptueuses et rebondissantes, tout comme on le remarque par les plans employés pour les angles de caméras. (pas mal de contre plongés et de plongés) Et pourtant, et pourtant, pas une seule culotte, seulement un ou deux soutifs, et le pire, pas un seul sein ! (je ne parle bien sûr pas de l’épisode fan service à la plage, il compte pas celui-là)

Donc passons au plat principal (je ne parle pas des seins d’Aoi ou d’Haruka), la review de cet anime.
Donc Rail Wars c’est quoi ? C’est un anime dans la lignée des « n’importe quoi peut devenir une bombe nucléaire si c’est transformé en manga par un japonais », en gros l’auteur s’est dit, je vais mettre des trains, des belles femmes, une brute, et un couillon comme personnage principal et ça va marcher ! Et bah oui ! Ou pas ! en fait cet anime tombe dans la catégorie des anime qui se laissent regarder mais qui ne sont pas « intéressant » à proprement parler.
L’histoire se déroule au japon, mais pas dans la même divergence que la nôtre, une divergence où le chemin de fer n’a pas été privatisé, voilà où se déroule Rail Wars.

C’est dans ce contexte qu’avance nos héros, fraîchement intégré dans une certaine équipe avec une certaine bombasse comme chef, et une amie d’enfance que n’importe quel homme sain d’esprit demanderait en mariage, pour saupoudrer le tout on rajoute une star nationale et le compte est bon ! Ils doivent tous faire fasse à des problèmes qui font soit « BOUM ! », soit « PAN ! », soit « KYAA ! », soit « WAFFF ! », en gros que de diversité dans ces péripéties !

Passons maintenant à notre série de personnages !
Commençons par mes personnages féminins préférés :

La première : Sakurai Aoi (C’est aussi la préférée de Skarz :p)

images despair paradise

 

images despair paradiseimages despair paradise

 

images despair paradiseimages despair paradise

 

images despair paradise
Non vous ne rêvez pas, le flingue est plus gros que sa tête.

 
Aoi, ma grande Aoi, la tsundere de l’histoire, une beauté fatale de mon point de vue. (parce que je la trouve trèèèèèèèès jolie !) Elle est assez violente avec les hommes, sûrement des problèmes dans sa jeunesse, mais passons. Elle aime régler les problèmes de manière musclée, elle veut descendre les pervers à cours de magnum et aime porter des collants (stocking) pour pouvoir casser la gueule des gens avec ses coup de kungfu ou je ne sais quoi sans avoir besoin de montrer sa culotte. (et c’est peu dire que j’ai envie de la voir) Son apparence est le reflet du mot « Sexy », des stocking foncés, des seins pas trop petits, mais pas trop gros avec la veste ouverte, une jupe assez courte, en grosse une bombasse. Mais bon, passons à la prochaine fille : Iida Nana

images despair paradise

 

images despair paradiseimages despair paradise

 
Et bien Nana, entre Cute (comme les jeunes filles) et Sexy respectivement de par sa tête (coupe de cheveux et visage) et ses proportions (seins et hanches, jambes), à la fois posée et énergique, c’est le personnage qui ferait une femme au foyer idéale (sans sous-entendus sexistes mesdames). Elle est du genre à s’occuper de son homme correctement à mon avis. Si on me demandait de l’épouser, je dirais oui même si elle est seulement à égalité avec Aoi en terme de popularité chez moi, elle n’en reste pas moins un canon irrésistible pour la gente masculine.
Ensuite Nous avons : Sasshou Mari

images despair paradise

 

images despair paradiseimages despair paradise

 
Toujours dans notre lancée sur le Cute et le Sexy, si Aoi était sexy et que Nana était sexy et Cute, alors Mari est Cute !
Mari la cuteness incarnée de Rail Wars, posée, douce et attentionnée, c’est cela qui caractérise Mari la maid, (parce que regardez l’image au-dessus) je veux dire, qui ne fondrait pas devant un tel sourire ? Sasshou c’est THE amie d’enfance. (même pas sûr que ce soit d’enfance mais on s’en fout XD) Tout le monde voudrait se marier avec ! Particularité de cette cutie, elle adore écouter le son des trains, du coup elle à une bonne ouïe (comment ça ça n’a aucun sens ? qui a dit que Rail Wars faisait du sens ?) et est une très bonne serveuse, alors les gars, foncez !

Et pour finir, mais sans baisser le niveau, voici : Kashima Noa !

images despair paradise

 

images despair paradiseimages despair paradise

 

images despair paradise

 
Et voilà on arrive à la star de la série (je déconne pas c’est vraiment une star XD) Noa est un concentré de Sexy, Cute, et encore Sexy (oui je dis sexy 2 fois parce que !) une bombe aux cheveux noirs, longs et lisses (mon type préféré en gros XD) une star qui a du répondant sans pour autant être arrogante, elle a l’esprit de compétition, même en amour (on se demande pour qui XP) et passerait sans problèmes les demandes en mariage, pas grand-chose à dire de plus sur elle à part qu’elle est proche de la perfection !

Bon j’ai fini les personnages féminins ! Quoi ? Si je les ai tous listé ? Bah oui à part le plot qui sert de porte mamelle à la série, je veux bien sur parler d’Haruka. (Koumi Haruka) Alors non je ne l’aime pas, elle me gave, elle croit qu’en collant un mec il sera à elle et après elle fait un sac quand elle découvre que c’est pas le cas ! En plus je ne la trouve pas jolie alors on est bon !

Alors, du côté des perso masculins, franchement aucun ne m’a marqué comme les féminins, après tout c’est un harem, donc pourquoi se concentrer sur les mecs !

Passons donc aux notes de l’anime :

Coté Chara-Design : 18/20 pas de problème de ce coté là comme pour les autres, il faut dire que le chara-design est un aspect important dans mes choix d’anime, donc il sera rare de voir une mauvaise note chez moi de ce coté là.
L’histoire quant-à-elle écope d’un 10/20 car l’histoire est vraiment très simple et les personnages ne sont presque pas développés en dehors d’Haruka, de ce coté là je ne pense pas que la note changera du coup très, très moyen.
Ah la bande son, Rail wars n’a pas été remonté par ses OST, puisque la note que je leur donne serait de 12/20, trop peu remarquable, je ne me souviens même pas des musiques du dernier épisode, alors c’est pour dire !
La moyenne cette semaine est donc de 13/20 bonus 2+ parce que l’opening est super et que j’aime beaucoup les perso féminins, on arrive donc à une note de 15/20. (wow je suis choqué XD)

Voilà c’est tout pour ma partie, j’espère vous avoir bien amusé ce soir et je vous offre d’ailleurs un petit bonus pour la routek, le Kara de l’opening de SAO II fait par mes soins !

 
On se quitte là-dessus, je vous dis à dans deux semaines :p

images despair paradise

 
Ah non c’est vrai c’est plutôt à la semaine prochaine exceptionnellement 😀 car je ferai une chronique spéciale sur un membre de la team car ce sera un grand jour pour lui 🙂 Enfin vous en saurez plus la semaine prochaine :p

images despair paradise

 
La boîte noire, un duo d’enfer ! 🙂

—————————————————————————————
Comment ça, vous venez d’arriver ?!
Foncez ici pour retrouver la liste des chroniques

 

Laissez un commentaire

Prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site internet

Nous recrutons des RÉDACTEURS ACTUALITÉ | CHECKER ! Veuillez postuler via le formulaire → Postuler