Chronique-nique

Chronique-nique

Bonsoir à tous, aujourd’hui est un jour un peu spécial car deux événements sont à l’honneur.
Le premier changement est l’apparition d’un chroniqueur inhabituel pour cette chronique, il s’agit de votre newseur et traducteur Alex549. Le second évènement est le jour de la naissance de la naissance de notre cher Skarz, soit le 23 Décembre 19XX.

 

Au programme il y aura:

  • Un anime parmi ceux appréciés par notre victime.
  • Le scénario récapitulatif de la jeunesse de Skarz.
  • Les impressions des membres de la team sur lui.
  • Et enfin ce qu’il fait ici.

 

Commençons par la série de la semaine qui est To Aru Majutsu No Index.
Issue du light novel du même nom (l’un des plus populaires au japon), la série s’est vu déclinée en 2 saisons de 24 épisodes, un film et un spin-off en 2 saisons qui se concentrent sur Mikasa Mikoto.

 

 

Et après le plaisir des yeux, voici le plaisir des oreilles avec le premier opening de chacune des deux saisons.

Saison I

Saison II

Et voici son synopsis :

« Tôma est victime d’une mauvaise blague jouée par le destin : il dispose d’un don extraordinaire, celui d’annuler tout pouvoir surnaturel. Mais dans la Cité Académique, la ville fourmillante d’étudiants en sciences occultes où il vit, cette capacité pourtant incroyable ne lui attire aucune estime. Comble de l’ironie, à chaque fois qu’il utilise son pouvoir, une terrible malchance s’acharne sur lui !

C’est peut-être cette malédiction qui lui fait croiser le chemin d’Index, une jeune nonne poursuivie par d’inquiétants magiciens. Étrange mélange de courage et de naïveté, Index a mémorisé 103 000 ouvrages de sorcellerie interdits pour le compte de l’Église. Fragilisée sans le savoir par les secrets qu’elle abrite, la jeune fille est sur le point de voir se refermer sur elle un piège mortel. Science ou magie, qui l’emportera ? »

Le héros : Tôma Kamijô
Ce gars est un véritable anti-héros mais il est particulièrement altruiste, considérant tout le monde comme des égaux.

L’héroïne : Index Librorum Prohibitorum
Une jeune nonne anglaise qui possède 103 000 grimoires dans sa mémoire. Elle agit souvent comme une enfant.

Mikasa Mikoto :
La tsundere de base mais qui cache beaucoup de secrets (directement ou indirectement).

Accelerator :
L’antagoniste de l’histoire, il est aussi le plus puissant de la cité académique, mais derrière un coté psychopathe il est plutôt «sympa» (on va dire ça oui).

Il y a bien d’autres personnages et je vous conseille de regarder la série car elle vaut vraiment le coup. Bon après il y a des personnages complètement WTF (entre la prof loli et le gamin qui paraît en avoir trente) mais on rigole bien avec cette série.

Sans transition on passe au film !

 

 

Nous sommes en 1935 lorsque naît dans un petit village un bébé du nom de Skarz.

Renvoyé très tôt de l’école (il volait l’argent des dames de la cantine) notre petit Skarz cherchait sa voie et en 1951, il déclare vouloir partir en Corée du Nord pour voler les réserves mondiale de communistes et de dictateurs.

En 1955 après avoir lu un roman sur James bond, il décide de devenir agent de la CIA.

Après être arrivé bon dernier aux tests il est chargé de protéger en 1963 un certain Kennedy à Dallas mais en voyant des pigeons et se souvenant de ses jeux d’enfants il sort son fusil et voulant tirer dessus (il faisait souvent cela étant jeune) il tue accidentellement le président.
Il fit en sorte de faire accusé un innocent.

En sortant de sa cachette où il est resté pendant 30 ans, il apprend la chute du mur de Berlin et se dit que tout le monde a oublié Kennedy et toute cette époque, mais notre cher Skarz est devenu complètement déprimé à force d’être seul et ne reconnaît plus rien du monde où il a vécu (Elvis Presley est mort et les Boys-Bands sont à la mode)

En arpentant les sites internet, il tombe sur un site nommé Despair-Paradise. À ce moment il remarque un gars nommé T3CH qui parle d’un certain anime (Boku No Pico pour les intimes).
Après l’avoir regardé son visage s’illumina et il décida de travailler dans le monde du fansub et posa sa candidature chez Despair-Paradise.

recent activity

Et c’est ainsi que son histoire chez Despair-Paradise commença.

 

Maintenant que nous en savons un peu plus sur l’épopée de la vie de Skarz, voyons ensemble ce que les membres de la team pensent de lui.

Reimmu : Un mec sympa et qui aime les même ziks que moi (je ne lui ai pas beaucoup parlé donc je ne sais pas grand-chose)

Ventus : Je dirai déjà que c’est le membre le plus posé de la team.

Kenta : Pue la merde !! Kiss toi-même tu sais ta crêpe.

Grayve : C’est en apparence un gentil stalker, mais ce n’est qu’un facette pour mieux te descendre en récoltant tout ce qu’il peut d’information pour te faire passer pour la pire ordure du monde sur le net.

La Fée : En fait je connais pas vraiment Shark, (je me trompe sur l’écriture mais c’est voulu en fait je l’embête ) 😉
Je peux juste dire que je trouve ses boites noires très intéressantes et je m’empresse de les lire à chaque fois (au moins tu as une fan) et on voit qu’il est passionné (enfin je pense) lorsqu’on fait quelque chose avec passion c’est toujours réussi. Continue comme ça.

Kyousuke : Tel la boite de pandore qui renferme les maux du monde, ou encore le godemiché du marquis François de Sade qui renferme les abominations sexuelles de son cerveau malade, le disque dur de la boite noire de Skarz renferme des abominations sans noms. Et comme les deux précédentes, si on ouvre cette boite, on risque l’extinction de la race humaine.

Kikims : Skarz, une personne très sympa, toujours là quand j’ai besoin de lui (même un vendredi après le travail pour Qcheck une série de merde). Cependant il ne faut pas oublier que Skarz est tout de même un sacré bel enculé, distributeur officiel de quenelle (chronique) il a développé un certain amour à niquer mon image sur DP. 😀 Malgré ça ma salope je t’adore, change pas enculé et oublie pas un jour … JE TE NIQUERAI LA GUEULE !

Xect :Un bon camarade, un chouette gars ! Ca me manque de plus trouvé le temps de débattre Gundam et Mecha avec lui 🙁

T3CH :Un « petit mot » pour un petit gars. Bon anniv, ma gueule, et continue de kara, tu fais ça bien ^^

Delta : Skarz c’est l’espion collabo de la team, on ne sait pas quand il arrive, on ne sait pas quand il repart, on ne sait pas s’il a des dossiers sur nous… Mais bon, il me demande toujours comment je vais alors il est sympa.

Jack : Que la force des caribous soit avec toi skarz ! En fais, je le connais pas assez pour dire quelque chose de lui… c’est aussi très rare qu’on est connecté en même temps.

Poochy : Il sait déjà l’avis que j’ai sur lui je pense.

Bloody :(P.S. Kyou : Pour rester sain d’esprit, vous n’êtes pas obligés de lire l’intégralité de ce foutoir. XD)
Parlons peu, parlons bien, de notre chère boîte noire, alias Skarz (pour les intimes).
Nous aurons remarqué que depuis quelques temps, ô surprise, les chroniques du disque dur externe de Despair ne sont plus uniquement basées sur les membres de notre asile adoré, mais désormais plus axées sur des critiques d’animés actuels (ou plus anciens certaines fois). Cela signifierait-il une baisse du régime (sadique et malingre) de notre cher enregistreur du dimanche ? Je vous le dit en mille, NON ! Si vous êtes des assidus des chroniques vous remarquerez que quelques fois, des brefs passages de ces néo-chroniques sont dédiés aux chers membres de notre asile préféré, cependant ceux-ci sont courts et manque un peu du piquant des débuts de la boîte noire traduisant selon moi, une lassitude et une prise d’habitude quant à la fréquentation des patients Despairiens. Je pense donc que notre très adoré graveur commence à se lasser du comportement de certains membres, au point de ne plus avoir rien à dire sur eux, et préfère désormais nous faire passer ses coups de coeur du moment (ce qui est admirable, ceci nous permet de nous informer sur des actualités et de nous dire “tiens, je ne l’ai pas vu celui-là, il en parle en bien, je ferai mieux de m’y mettre !” ). Ainsi, d’un caractère d’abord comique et humoristique, Skarz a commencé ses débuts dans le journalisme d’anime pour notre plus grand plaisir à tous ! (et comme ça il nous descend plus en nous faisant passer pour la plus grosse bande de taré de France après les lycéens kikoolol de la…. ehm… bref ! ).
Pour mon avis objectif, Skarz est une personne très sympathique qui n’hésite pas à proposer son aide quand il a le temps, même si il cache des airs sadiques et n’hésite pas à descendre certains membres quand il en a l’occasion. (et n’hésite pas à enregistrer chacun des faits et gestes des membres de Despair).
C’est sur son trait jovial que je finis mon pavé. (si vous avez pris le temps de lire jusqu’au bout vous êtes courageux !).
Bref, on m’avait demandé de donner mes impressions les voilà, reporter envoyé Spécial des profondeurs insondables de l’océan, Bloody pour vous servir.

 

Vous connaissez tous Skarz en tant que Boite Noire de la team mais il n’est pas que cela, il est aussi un individu terrifiant et l’un des checkeurs de la team. Voilà comment cela se passe quand il arrive en conv skype.

Comme vous pouvez le voir, il est toujours content de venir car malgré ce qu’il dit (à savoir je fous quoi ici!!!), entendre les autres raconter des conneries (BEAUCOUP DE CONNERIES) le plonge dans une joie indescriptible qui lui fait oublier sa fatigue au travail (on est gentil on le soutient moralement) même si certains d’entre nous s’en prennent plein la tronche.

Il faut dire que parfois ici c’est à celui qui sortira la plus grosse connerie de la soirée et là il est comme cela sur son logiciel d’enregistrement.

Son logiciel d’enregistrement est d’ailleurs le fruit de son cerveau complètement pervers et qu’il a conçu comme moyen ultime pour nous faire dire les pires choses qui soit (bien que certains n’en ait pas besoin) et qu’il garde dans un bunker souterrain protégé par une armée de robots eux-mêmes protéger par des robots.

Quand Skarz arrive voilà la tête qu’il tire, bien que certains pensent encore qu’il n’enregistre plus (il le dit) mais ne lui faites jamais confiance.

Il faut dire que beaucoup d’entre nous sont dans cet état à force de sortir dans les autres chroniques (nous avons tous envie de le prendre dans nos bras jusqu’à ce qu’il étouffe).

Pour savoir si Skarz est présent sur la conv c’est très simple mais assez subtil car si la plupart d’entre nous avons des rires expressifs (Zetai-Alex549-Kenta) ou des rires démoniaques (Grayve-Kyousuke) notre cher boite noire-checkeur à un rire contenu (il doit gonfler a force de pouffer à ce point).

Vous pouvez penser que Skarz est gentil et calme, mais quand il est lancé, il sort des images ou des mots capables de nous « choquer ».

Mais voilà nous apprécions Skarz (enfin je l’apprécie les autres je ne sais pas) donc je te souhaite un joyeux anniversaire (79 ans déjà) et pour te faire plaisir une jolie image de deux belles demoiselles en train de te préparer un gâteau (ne t’inquiète pas le poison a été rajouté dans la recette au préalable).

 

Voilà voilà, j’espère que cette chronique vous aura plu et on se retrouve très vite pour ma prochaine news.

En cadeau, une musique qui passe en boucle dans la conv skype Despair : plaisir pour les oreilles

La basse-cour, un newseur franc qui aime sa team.

(4) commentaires

  • kikims93s 23 décembre 2014 Répondre

    Epic ! j’en pleure ! Merci alex tu l’as niké comme il se doit 😀

  • Skarz 23 décembre 2014 Répondre

    Juste énorme, j’étais mort de rire tout le long 🙂
    Merci à tous et surtout à ceux qui ont participé à cette chronique ^^ Je m’en souviendrai de cette anniv là 🙂

  • Grayve 23 décembre 2014 Répondre

    Epic!
    Sinon joyeux anniversaire Skarz!

  • Ventus 23 décembre 2014 Répondre

    Y’en a qui vont morfler dans la prochaine chronique… xD
    On remerciera Grayve, Kyousuke et Ventus qui ont accepté avec plaisir de participer à la demande d’Alex549. 😉

    Encore un joyeux anniversaire Skarz ! 😀

Laissez un commentaire

Nom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site web