I Said Make My Abilities Average! 3 VF

anthonys01 décembre 3, 2017 Vues 351

Bonjour, ici Anthonys01 pour deux nouveaux chapitres d’Average Abilities !
Nous découvrons petit à petit aux côtés d’Adele à quelle point elle est une fille ordinaire, tout ce qu’il y a de plus normal.
Comme d’habitude, n’hésitez pas à me prévenir si vous trouvez des fautes quelconques.
Trève de bavardage, passons aux chapitres !

Chapitre 3 : Direction l’Académie

Durant la deuxième nuit du voyage vers la capitale royale.

Les passagers de la diligence s’étaient arrêtés sur un champ sur le côté de la route pour dormir en plein air.

Ce n’est pas ce qu’on pourrait appeler un voyage luxurieux. Les voyageurs ne vont pas habituellement payer une location juste pour dormir.

Les hommes de la diligence étaient des gentlemans. Ils avaient laissé l’intérieur de la diligence aux femmes, et sont allés dormir sur l’herbe.

Adele était aussi censée dormir à l’intérieur, mais comme elle s’y sentait à l’étroit, elle sortit pour aller chercher un autre endroit pour dormir.

S’il y avait des personnes qui ronflaient ou qui reniflaient, ça aurait été inconfortable.

 

(Ah, c’est vrai qu’il y avait un examen…)

Adele repensa à ce que son père lui avait dit.

 

À la base, pour pouvoir entrer dans l’académie, il était nécessaire pour un roturier de passer un examen d’entrée. Et cet examen n’était pas nécessaire pour les nobles.

Normalement, comme Adele n’a pas le droit d’utiliser le nom de sa famille, elle était censée passer l’examen d’entrée, mais comme il était pénible de l’envoyer à la capitale seulement pour le test, son père s’est arrangé avec le directeur, sûrement avec de l’argent, sur le fait que “Adele est une fille de noble, donc elle n’a pas besoin de passer d’examen. Cependant, il fallait garder son statut et son nom secret, et la traiter comme une roturière.” C’était la demande insensée qu’a faite son père. Il s’est sûrement dit qu’il serait gênant si Adele ratait l’examen d’entrée, puisqu’il n’aurait plus de raison pour l’expulser.

 

En tout cas, Adele, qui doit faire semblant d’être une roturière sans pour autant passer l’examen d’entrée, se joindra aux nobles pour passer le test de prérentrée.

Bien sûr, ce n’est pas un examen de qualification, mais plutôt un test de performance, pour faciliter la classification.

En se joignant aux nobles, sa position unique ne serait-elle pas facilement dévoilée ? C’est ce que pensait Adele, mais les adultes n’y prêteront sans doute pas attention.

 

Il était normal de se poser toutes ces questions, donc pour oublier tout ça, Adele se concentra sur son entraînement en magie.

 

La magie.

Quel mot fantastique.

Pour Misato qui n’avait jamais eu d’ami, la magie apparaissait dans les animes qu’elle regardait en primaire, et dans les jeux auxquels elle jouait de temps en temps au collège et au lycée entre deux révisions. Et dans ce monde, la magie existe vraiment ! Je peux moi-même l’utiliser ! « Magie »… Quelle magnifique sonorité a ce mot !

 

… Mais elle savait.

Il est vrai que certaines personnes étaient capables d’utiliser la magie comme dans les animes qu’elle regardait il y a bien longtemps. Les magiciens de la cour royale, les membres de la division magique, de la guilde des magiciens, ou de la guilde des Hunters par exemple…

Cependant, elle n’était qu’une fille de 10 ans. Selon les souvenirs d’Adele(1), sa magie était normale, et la magie normale d’une jeune fille sans entraînement ne peut être décrite que comme minable.

Elle peut produire assez de feu pour allumer un feu de camp, et assez d’eau pour remplir un seau d’eau.

En fait, c’est déjà pas mal du tout. Après tout, ne pas avoir à s’inquiéter pour ses réserves d’eau permet de voyager beaucoup plus léger. Il y a beaucoup de gens ne pouvant pas du tout utiliser la magie, il ne serait pas respectueux de se plaindre de ça. Sur ce point, ses capacités en magie sont légèrement supérieures à la moyenne, mais Adele ne s’en plaignait pas.

Si ça se trouve, Dieu avait fait la moyenne entre « peut utiliser la magie » et « ne peut pas utiliser la magie » pour donner « peut un peu utiliser la magie ».

 

 

La magie de ce monde est catégorisée en magie du feu, magie de l’eau, etc. Cependant, il n’y a pas de catégorisation des magiciens selon leur type.

Comme ces magies ne sont pas gouvernées par des esprits, c’est bien normal.

 

Toute la magie est produite par les nanomachines de même type.

De ce fait, le plus important est à quel point nous pouvons transmettre notre volonté aux nanomachines pour produire un phénomène.

Selon si on peut émettre nos ondes de pensée ou pas. Selon si les nanomachines peuvent les recevoir et les reconnaître ou pas. Selon si le souhait est réalisable ou pas. Selon si nous avons une image claire du phénomène souhaité. Et selon si ça ne rentre pas en conflit avec des actions interdites.

 

Donc même s’il n’y a pas de méthode d’apprentissage spécifique à chaque type de magie, on peut avoir des facilités dans certains types, et des difficultés dans d’autres. Tout dépend de l’image du magicien essayant de lancer un sort. Il est évident qu’imaginer une grande quantité d’eau ou de glace serait compliqué pour un peuple du désert.

Cependant, en général, un très bon magicien manie correctement tous les types de magies. Et de la même manière, un mauvais magicien est mauvais pour tous les types de magies.

 

 

Tous les souvenirs de l’utilisation de la magie viennent de la mémoire d’Adele, elle ne s’est jamais entraînée à la magie depuis qu’elle a retrouvé ses souvenirs. Il serait préférable d’essayer au moins une fois.

En pensant ça, Adele voulut essayer de produire de l’eau.

Faire du feu la nuit ne ferait qu’attirer l’attention, c’est une action à ne faire qu’en cas d’urgence. Donc l’eau est une option beaucoup plus sûre. Et c’est parfait pour se laver le corps. Comme cette route était assez éloignée des points d’eau, il fallait nécessairement charger des tonneaux d’eau potable pour le voyage.

Adele aurait pu produire de l’eau pour tout le monde pour éviter ça, mais comme ses compétences sociales n’étaient pas très élevées ni Adele ni Misato n’y avaient pensé.

 

Adele sortit discrètement une serviette de son sac, et alla se positionner à l’ombre d’un arbre un peu éloigné. À cet endroit, la pente se dirigeait dans la direction opposée à la diligence, juste au cas où.

 

Adele se rappela la dernière fois qu’elle avait utilisé la magie, tendit sa main et commença à incanter.

“Eau, amasse-toi devant moi ! Création de balle d’eau !” (Adele)

(Je compte sur vous, les nanomachines !)

Splash !

 

“Aaaaaarg !!”

 

 

Après qu’Adele avait été emportée en bas de la pente, se demandant ce qu’il se passait, les passagers de la diligence la retrouvèrent un peu plus tard.

 

 

 

(C’est bizarre. Pourquoi est-ce que tant d’eau est apparue…?)

Après avoir été questionnée par les passagers, Adele put changer ses sous-vêtements, et des dames de la diligence lui apportèrent des vêtements de rechange trop grand pour elle. Alors qu’Adele se sentait enfin à l’aise dans des vêtements secs, elle commença à réfléchir.

(L’incantation était pourtant correcte. Enfin, si se tromper dans l’incantation permet de générer autant d’eau, alors ce n’est pas une erreur, mais plutôt la naissance d’un nouveau sort plus puissant…

Ou alors, j’ai utilisé trop de pouvoir magique ? En recouvrant mes souvenirs, mes pouvoirs magiques ont augmenté ?

Ça a l’air d’être le cas, mais mes pouvoirs magiques étaient censés être “dans la moyenne”. Même si je ne sortais pas beaucoup de la résidence avant d’avoir récupéré mes souvenirs, je lisais des livres et j’étudiais correctement. D’après le bon sens basé sur ces souvenirs, la quantité de pouvoir magique nécessaire à générer toute cette eau ne correspond pas du tout aux pouvoirs moyens d’une jeune fille de 10 ans. Même en prenant la “médiane” ou la “valeur dominante”…)

 

« C’est pas bon du tout », pensa Adele.

Elle arrivera à la capitale et à l’académie le lendemain. Il n’y a plus le temps de s’entraîner.

Ou plutôt, les passagers la gronderaient si elle recommençait.

Il fallait impérativement trouver la cause de tout ça, et improviser.

 

 

Le lendemain après-midi, la diligence arriva à la capitale royale, et Adele se dirigea vers l’académie avec ses bagages. Enfin, si on peut appeler ça des bagages. Il n’y avait qu’un seul sac léger à porter.

L’académie Ardlay où va aller Prissy est proche du château du roi, c’est-à-dire en plein milieu de la capitale. L’académie Ekland se trouve quant à elle près de la porte nord, c’est-à-dire à l’extrémité de la capitale. Et comme, la porte sud est l’entrée principale, l’école est vraiment au fond de la capitale. La différence de statut entre les deux académies est très claire.

 

Adele arriva enfin à l’académie Ekland après avoir marché un bon moment depuis la place centrale, le terminus de la diligence. Elle passa le portail et se dirigea vers les dortoirs des filles que le vigile à l’entrée lui avait indiquées.

Aura-t-elle droit à une gérante de dortoir gentille ou stricte ? Ce facteur déterminera son destin pour ses trois prochaines années.

 

 

…Et ça avait tout l’air d’être une gérante stricte.

C’était une vieille dame portant des lunettes, et au regard sévère.

Quand Adele la salua, la gérante lui donna la clé de sa nouvelle chambre, en lui lançant un regard menaçant.

 

“Ce sont tes seuls bagages ?”  (gérante)

“O-Oui. Il n’y a que ça…”  (Adele)

“Qu’y a-t-il à l’intérieur ?” (gérante)

“Des sous-vêtements de rechange, une trousse de toilette et de quoi écrire.” (Adele)

“C’est tout ?” (gérante)

“Oui.” (Adele)

“Je vois…”  (gérante)

 

Après avoir réfléchi quelque temps, la gérante continua.

“Si tu veux travailler le week-end, viens me voir.” (gérante)

 

Il se pourrait qu’en fait elle soit gentille au fond.

En pensant ça, Adele inclina la tête puis se dirigea vers sa chambre.

 

 

Sa chambre.

Elle faisait environ 4 tatamis(2). Le lit prend environ 2 tatamis, et le reste de l’espace est rempli par le bureau, la chaise et le placard. Tout est serré.

Comme c’est un dortoir pour des élèves de 10 à 13 ans, c’était prévisible. Que la chambre soit individuelle était la bienvenue. Adele était satisfaite par cette chambre. En tout cas, il sera plus confortable d’y vivre comparé à chez ses parents.

 

Le rangement des bagages s’est terminé en 40 secondes.

Elle n’avait qu’à ranger sa trousse de toilette dans le placard avec ses sous-vêtements de rechange, et poser son matériel d’écriture sur le bureau.

Peut-être que dire que ça a pris 40 secondes était un peu trop large.

 

La cérémonie d’entrée est dans 4 jours.

Après-demain se déroulera le test d’aptitude des aristocrates. Dans trois jours, il y aura la distribution des uniformes et du matériel scolaire, ainsi qu’un briefing pour la cérémonie d’entrée. Demain sera le seul jour libre.

Adele se coucha sur son lit et se plongea dans ses pensées.

Bien, pourquoi est-ce que ce sort d’eau était si puissant…

 

____________________________________________________________

Notes :

(1) donc les souvenirs authentiques d’Adele, pas ceux hérités de Misato (retour)
(2) Soit environ 6,6116 m², ce qui est assez petit. (retour)

Categories

Laissez un commentaire

Prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site internet