I Said Make My Abilities Average! 4 VF

anthonys01 décembre 3, 2017 Vues 332

Chapitre 4 : Des capacités moyennes

Quelle est la cause de cette quantité absurde d’eau ?

Adele réfléchissait, couchée sur son lit.

En prenant en compte les explications de Dieu sur la magie, et le bon sens de ce monde, y aurait-il une raison ?

 

Première explication, ses pouvoirs magiques… ou plutôt l’intensité et la durabilité de l’émission de ses ondes de pensée… devaient être grandes.

… Cependant, ses pouvoirs magiques étaient censés être « dans la moyenne ».

 

Deuxième explication, sa capacité à imaginer est très élevée, ce qui implique une magie beaucoup plus efficace.

… C’est une possibilité. C’est l’influence des connaissances du monde moderne.

Mais, est-ce que l’efficacité de la magie influence tant que ça sa puissance ? C’est assez difficile à imaginer.

 

Troisième explication, quelque chose d’autre.

À ce moment-là, est-ce que quelque chose d’inhabituel s’était passé ? En dehors de l’incantation…

 

Ah.

(Je compte sur vous, les nanomachines !)

Elle avait bien murmuré ça dans sa tête.

Est-ce que les nanomachines ont répondu à ces mots ?

Impossible… Enfin, ce sont des créations de ces personnes s’appelant dieux, elles ne sont pas comparables aux nanomachines médicales qu’il y avait sur Terre. Il ne serait pas étonnant qu’elles soient par exemple dotées d’une intelligence artificielle. Recevoir les pensées d’une personne et les interpréter ne serait pas possible pour de simples machines.

Pour lancer un sort, une personne normale émet des ondes de pensée qui ne sont destinées à personne en particulier, et les nanomachines interprètent la volonté vague derrière ces ondes pour produire un phénomène. Mais dans ce cas, que se passerait-il si les pensées étaient directement adressées à ces nanomachines ?

 

… C’est une possibilité.

Cependant, il n’y a pas le temps de le confirmer.

Impossible de tester une magie si dangereuse dans les dortoirs, et ça serait bizarre de louer le terrain d’entraînement avant la rentrée. Et puis, des gens pourraient observer.

 

“Ah… Si seulement je pouvais directement demander aux nanomachines…” (Adele)

 

“Si vous avez des questions, j’y répondrais volontiers.” (?)

 

“Gyaaaaa !” (Adele)

 

Adele fut surprise par la voix qui lui murmurait soudainement à l’oreille, et se cogna violemment la tête contre le mur.

Et Adele se tenait la tête et se tordait de douleur, sur le lit.

 

“Si vous avez des questions, j’y répondrais volontiers.” (?)

Une voix mystérieuse est apparue !

 

Mais, pour dire ces mots à ce moment précis, il ne peut s’agir que d’une chose.

Adele s’en rendit compte et répondit timidement.

 

“Les nanomachines ?” (Adele)

“Oui, c’est ainsi que nous avons été nommés par le Créateur.” (nanomachine)

 

Même sur Terre, il a fallu plusieurs décennies pour réduire des ordinateurs de la taille d’un bâtiment à la taille d’une main. Et le développement de nanomachines était déjà en cours.

Il est donc impossible d’imaginer à quel point des nanomachines créées par Dieu peuvent être performantes, comparé à notre technologie.

Enfin, Adele imaginait qu’il devait être très simple pour ces nanomachines de répondre à des humains. Que ce soit juste des réponses préprogrammées ou le fruit d’une vraie personnalité.

 

C’était l’occasion parfaite d’en savoir plus, donc Adele commença à poser des questions.

 

“J’aimerais savoir pourquoi ma magie est si puissante…” (Adele)

“Patientez un moment, je vous prie…” (nanomachine)

 

Et après juste quelques secondes, la nanomachine répondit.

“Après analyse des données, lors de votre dernière utilisation de la magie, des instructions claires ont été directement fournies aux nanomachines, donc le résultat était plus puissant qu’à l’ordinaire.” (nanomachine)

 

C’était bien ce qu’elle pensait. Adele fut soulagée de pouvoir le confirmer.

“À quel point est-ce que le sort a été amplifié ?” (Adele)

“Environ 3,27 fois.” (nanomachine)

“Eh…” (Adele)

C’est évidemment trop peu pour expliquer le phénomène.

 

“D-Dans ce cas, pourquoi est-ce que le sort était beaucoup plus puissant comparé à un sort lancé par une enfant ordinaire de 10 ans ?” (Adele)

“C’est simplement parce que vos ondes de pensée étaient puissantes, et l’image du phénomène était claire et concrète. Tout particulièrement, vos ondes de pensée sont environ deux fois moins puissantes que celles des Anciens Dragons, les êtres les plus puissants dans ce monde.” (nanomachine)

 

Adele n’en croyait pas ses oreilles.

“Euh, la moitié de quoi…? La moitié de qui…?” (Adele)

 

“La puissance de vos ondes de pensée. Est d’environ la moitié. De celle des Anciens Dragons.” (nanomachine)

La nanomachine a pris la peine de parler lentement.

 

“E-Et comparé aux humains ?” (Adele)

“Environ 6800 fois la valeur moyenne des humains avec des pouvoirs magiques.” (nanomachine)

 

Pouf.

Adele s’écroula sur son lit.

 

*

 

Un peu plus tard, Adele reprit connaissance et continua à poser des questions.

Comme elle voulait apprendre la magie normalement, elle n’a rien demandé à Dieu, mais là, c’était différent. Si elle s’y prenait mal, elle pourrait causer une catastrophe, donc Adele se devait d’écouter attentivement pour comprendre la situation.

 

“…Donc la puissance de la magie dépend de la puissance, de la stabilité et de la clarté des ondes de pensée. Si on compare les ondes de pensée à la voix, ça correspondrait à l’intensité de la voix, à combien de temps on peut parler sans reprendre son souffle, et à sa clarté. Pour ce qui est de la clarté de l’image, ça n’influence pas la puissance de la magie, mais la manière dont elle va se manifester. Ce n’est pas une capacité héréditaire, mais une technique qui s’améliore avec de l’entraînement.” (nanomachine)

 

“Et je remplis tous ces critères… Je comprends pour la clarté des images parce que j’ai des connaissances modernes, mais pourquoi est-ce que le reste…” (Adele)

 

En fait, elle savait.

La nanomachine l’a dit.

“Vos ondes de pensée sont environ deux fois moins puissantes que celles des Anciens Dragons, les êtres les plus puissants dans ce monde.” (nanomachine)

Ça  veut dire sa puissance magique est pile entre celle d’un être sans magie et de l’être le plus puissant au monde…

Pile au milieu, la valeur moyenne entre le maximum et le minimum.

 

Gangangan !

Adele se cognait la tête contre le mur.

“Ce n’est pas ça du tout ! Ce n’est pas la définition de MOYENNE ! Je veux… Je veux juste vivre une vie normale~~!!” (Adele)

Ce n’est même pas la médiane.

 

Est-ce que c’était trop pénible de relever la valeur de tous les êtres pour faire les calculs, ou alors la notion de “moyen” pour un dieu est quelque chose qu’un humain ne peut pas comprendre ?

Ou bien, était-il inquiet pour Misato, et a fait exprès de se tromper…?

 

 

Après s’être calmée, Adele continua à rassembler des informations.

“Est-ce qu’il y a déjà eu d’autres personnes qui ont parlé avec les nanomachines ?” (Adele)

“Tout d’abord, peu de gens sont au courant de notre existence, et encore moins nous parlent directement. Et même s’ils essayaient de nous parler, nous n’avons pas le droit de répondre aux êtres avec une autorité inférieure au niveau 3.” (nanomachine)

“Une autorité ?” (Adele)

“L’autorité pour nous utiliser. Les créatures vivantes (dont les humains) sont au niveau 1, les Anciens Dragons sont au niveau 2, et parfois 3. Dans le passé, certains humains ont réussi à atteindre le niveau 3, mais ce sont des cas très rares.

Cet humain avait atteint le niveau 3 à un âge avancé, il pensait que nous étions des esprits de la magie, et personne n’a prêté attention à ses histoires.

Nous projetions directement notre apparence sur sa rétine, et transmettions notre voix directement à ses tympans, donc c’est normal…” (nanomachine)

 

“Hein, alors c’est…” (Adele)

“Oui, les humains normaux nous considèrent comme des illusions, des hallucinations. En ce moment même, d’un point de vue extérieur vous avez l’air d’une personne étrange parlant toute seule.” (nanomachine)

“Hii !” (Adele)

“Ne vous inquiétez pas. Les chambres voisines sont inhabitées.” (nanomachine)

La nanomachine lui dit ça alors qu’Adele regardait les murs gauche et droite d’un air inquiet.

“Si vous le souhaitez, je peux faire vibrer l’air et diffracter la lumière pour que d’autres personnes puissent me voir et m’entendre…” (nanomachine)

“Non, pas besoin pour l’instant…” (Adele)

 

Je suis une fille ordinaire, les esprits n’ont rien à faire avec moi.

Je ne leur parle que cette fois-ci. Sauf cas exceptionnel, je ne les appellerai plus de nouveau.

C’est ce que pensa Adele.

 

” Ah, maintenant que j’y pense, puisque vous répondez à mes questions, ça veut dire que je suis de niveau 3 ?” (Adele)

“Le Créateur qui a la plus haute autorité est de niveau 10, et vous êtes de niveau 5.” (nanomachine)

(Oui, oui… Le milieu de 0 et de 10, la “moyenne”. C’est bien ce que je pensais.)

 

“Et est-ce qu’il y a des sujets interdits ?” (Adele)

“Oui. Par exemple, nos réponses concernant les bactéries à propagation infinie, les virus, la fusion et fission nucléaire, les radiations, ce qui est lié à notre existence, ou à l’activation de la magie, sont restreintes.” (nanomachine)

“Ah, ce genre ce sujet… C’est normal, je suppose.” (Adele)

 

 

Adele continua de poser des questions pendant un bon moment, la récolte d’information était fructueuse.

Une Item Box. Quand elle demanda s’il existait une magie de stockage dimensionnelle dans laquelle le temps ne s’écoulait pas et les objets ne se dégradaient pas, la nanomachine répondit qu’il y avait une infinité de dimensions parallèles dans lesquelles le continuum espace-temps s’est effondré, et dans lesquelles il n’y avait donc plus de concept de temps. Mettre des objets dans ces dimensions pourrait marcher de la même manière que d’utiliser une Item Box. Comme c’est une dimension qui existe déjà de base, pas besoin d’utiliser de l’énergie pour la maintenir. Les nanomachines s’occuperont des entrées-sorties.

Certains magiciens sont capables d’utiliser une magie appelée “Inventaire”(1), même s’ils sont limités en temps et en capacité, c’est un sort très prisé. Il serait donc possible de faire passer l’Item Box pour le sort “Inventaire” en public. Bien entendu, il est prévu d’utiliser “Inventaire” en même temps que la pseudo Item Box.

 

Ayant reçu une méthode pour camoufler ses pouvoirs magiques comme ceux d’une fille ordinaire, Adele remercia la nanomachine.

 

“Merci pour tout. Avec ça je devrais pouvoir être capable de vivre comme une fille ordinaire.” (Adele)

“Une fille… ordinaire, vous dites ?” (nanomachine)

Avec les mots de la nanomachine semblant sous-entendre quelque chose, Adele fit la moue.

“Je veux vivre normalement en tant que fille ordinaire, et trouver le bonheur !” (Adele)

“… Je vous souhaite bonne chance.” (nanomachine)

 

Alors qu’Adele soufflait un peu après la longue conversation avec la nanomachine, elle se rendit compte de quelque chose.

Elle n’a jamais rien senti d’anormal jusque-là, mais son anxiété monta soudainement.

Elle aurait bien aimé avoir une pièce sur elle, mais elle était malheureusement sans le sou.

Elle chercha un objet solide, mais elle ne trouva que la poignée métallique de son placard. Elle exerça un peu de force avec ses doigts sur la poignée…

 

Crack.

 

Ouais, est-ce que ma force physique est aussi la moitié de celle d’un Ancien Dragon ?

 

Vous plaisantez j’espère !

____________________________________________________________

Notes :

(1) Une traduction plus proche serait “Stockage”. Dites-le-moi si vous préférez stockage (retour)

Categories

Laissez un commentaire

Prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site internet