I Said Make My Abilities Average! 6 VF

anthonys01 décembre 17, 2017 Vues 442

Chapitre 6 : Je suis une fille ordinaire 2

Le lendemain après le premier jour de travail d’Adele.
Aujourd’hui se déroulera le test qui décidera de la division des classes pour les fils de nobles.

Enfin, même si ce sont des nobles, ils sont tout de même ordinaires, Prissy va à l’académie Ardlay. Les enfants allant à l’académie Ekland sont majoritairement des fils de nobles assez pauvres, des enfants n’ayant aucune chance de devenir successeurs, des enfants qui n’ont pas assez de valeur pour être utiles dans un mariage politique, ou des enfants pas assez prometteurs comparés à des fils de famille marchande moyenne. Mais ça les prépare tout de même à leur futur en leur permettant de créer des connexions avec des familles marchandes puissantes, et ça permet aux filles de bien se faire voir par ces fils de marchands.

Enfin, un enfant de 10 ans n’est sans doute pas capable de comprendre tout ça.
En particulier, en étant nobles, ces personnes se pensent privilégiées, différentes des roturiers.

 

 

Et concernant Adele, elle se sentait soulagée de ne pas être remarquable par rapport aux autres.
Comparé à ce que Prissy avait, tout était de qualité inférieure. En plus du voyage en calèche normale, ses vêtements ressemblaient à ceux d’une fille de la plus basse aristocratie.
Et avec le précédent incident où elle a « lavé ses vêtements avec de l’eau »…
Ils ne sont pas devenus complètement froissés parce que les gentilles dames m’ont prêté des vêtements de rechange.

 

Tout d’abord, le test écrit.
L’histoire du pays, le nom du roi et d’autres personnages importants, les connaissances sur les pays voisins, l’étiquette, l’arithmétique, le bon sens, etc.
Les connaissances d’Adele avant son réveil étaient considérables, donc les questions étaient facilement répondues… Parce que sa famille l’ignorait et elle a passé la majorité de son temps à étudier.
Et pour l’arithmétique, en utilisant les souvenirs de sa vie antérieure, c’était un jeu d’enfant. Adele répondait à chaque question de toutes ses forces. Elle devait aller dans la classe la plus haute. Si le niveau de la classe était trop bas, elle s’ennuierait.
Des études assidues tombent bien dans la catégorie « ordinaire ». Il y a toujours quelqu’un qui sera premier dans un contrôle.

Pour dire la vérité, le niveau de la classe dans lequel les élèves seront mis dépend presque entièrement du test écrit.
Il est difficile d’enseigner quand le niveau des étudiants est trop hétérogène. Par exemple, il serait difficile de correctement enseigner à des collégiens et des lycéens en même temps.

 

D’un autre côté, les compétences pratiques sont différentes. Dans ce cas-là, il est difficile d’enseigner à uniquement des débutants, ou uniquement des experts. C’est parce que tout le monde aurait besoin d’aide.
Si la classe est mixte avec des amateurs et des experts, l’instructeur pourra alors se concentrer sur les personnes ayant vraiment besoin d’aide, et laisser les experts aider les débutants. Et en voyant les experts entraîner les amateurs, l’instructeur pourra alors penser à des façons d’enseigner à ces experts.
En d’autres mots, en magie et art martiaux, le fait que la classe n’est pas divisée par niveau de compétence arrange l’instructeur. Du coup, les cours sont simples pour les étudiants compétents, mais du coup ça peut être ennuyeux et inefficace pour leur entraînement.

 

En plus de ça, même si tu ne peux pas utiliser la magie, tu dois suivre les cours de magie.
Dans le futur, il se pourrait que les élèves aient des magiciens en tant que subordonnés, et s’ils deviennent soldats, il est possible qu’ils aient à affronter des magiciens. Avoir des connaissances en magie est nécessaire, même si la personne en question ne peut pas l’utiliser elle-même.

 

Après le test écrit se déroule le test d’aptitude physique.
Adele n’avait pas l’intention d’avoir une bourse sportive. Elle voulait juste montrait qu’elle était en bonne santé et pouvait participer au cours d’arts martiaux sans problème.
Adele prit délicatement les équipements de mesure. Très délicatement.
Il est crucial qu’elle ne donne pas de résultat bizarre ici.
Et ça parce qu’Adele est censée être « une fille tout à fait ordinaire ».
Elle a donc fait attention à ajuster ses résultats selon ceux de la personne devant elle. Avec ça, les gens penseront qu’elle est une « fille ordinaire ».

 

Et enfin, le test de magie.
À peu près trente pourcents des personnes peuvent utiliser la magie. Et un tiers de ces personnes peuvent vivre de cette capacité. En d’autres mots, environ une personne sur dix. Les deux autres tiers pouvant utiliser la magie peuvent au moins allumer un feu de camp ou générer assez d’eau pour ne pas avoir à préparer des réserves. Ça leur sera toujours pratique.

Avant son réveil, Adele aurait pu limite faire partie de ces 10% de personnes en s’entraînant. Si elle devait voyager dans le désert, l’avoir à ses côtés aurait permis d’augmenter grandement les chances de survie du groupe. Ça aurait pu être son gagne-pain.

Cependant, la magie d’Adele aujourd’hui…

 

Pour ne pas prendre de risque, il vaudrait mieux ne pas utiliser du tout la magie.
Mais ce n’était pas pratique. Elle a la chance de pouvoir utiliser la magie, alors elle aimerait en profiter. En plus, si elle faisait semblant de ne pas pouvoir utiliser la magie, mais qu’elle se faisait prendre à l’utiliser sans faire exprès, ça ne ferait qu’empirer les choses.

 

Après tout, Adele pouvait déjà utiliser la magie avant, donc il vaudrait mieux continuer ainsi.
En pensant ainsi, Adele regarda attentivement la magie de la personne devant elle, et régula sa propre magie pour avoir à peu près la même puissance.

 

(La moyenne des pouvoirs humains est de 1/6800, donc je vais essayer à 1/10000, et affiner pour avoir la même puissance que la personne avant moi !)

 

Basun !

 

Une boule de feu de pile la bonne taille apparut, et Adele soupira de soulagement. On ne peut pas vraiment appeler ça un sort de boule de flamme, puisque c’est du même niveau que du charbon brûlant sombrement.
… Cependant, tout le monde, incluant les professeurs, regardait Adele, avec leur bouche à moitié ouverte.

 

“U-Une magie sans incantation…”

 

(… Ah, j’ai oublié l’incantation…)

 

En fait, l’incantation est inutile tant que les ondes de pensées sont émises. Pour les personnes ne pouvant pas imaginer une image logique décrivant les changements moléculaires, énergétiques et chimiques, l’incantation « Flamme tourbillonnante, rassemble et unis-toi pour briser l’ennemi ! » dirige les ondes de pensées à la place.

Évidemment, il est possible de réciter l’incantation dans sa tête, mais dans ce cas les ondes de pensées restent restreintes dans la tête, et leur puissance d’émission diminue drastiquement. Comme le même temps est nécessaire pour réciter une incantation dans sa tête ou à voix haute, cette technique est surtout utilisée pour les attaques-surprises.

 

Adele a juste imaginé le résultat, et l’instant d’après le phénomène s’est manifesté. Avec la même puissance que la personne avant elle.
Même si c’était bien un sort « sans incantation », ce n’était pas du tout du même niveau que ce que les personnes de ce monde peuvent imaginer.
C’est une bonne chose que les gens ont seulement compris qu’elle avait fait un sort sans incantation, mais si ce seul fait était suffisant pour qu’Adele soit considérée très talentueuse comparé à son âge.

 

(Ah, j’ai gaffé…
Non, mais il y a beaucoup de personnes pouvant utiliser la magie sans incantation. C’est juste que peu de monde utilise cette technique… C’était juste que je suis bonne à la magie de boule de feu, et seul ce sort peut être utilisé rapidement sans incantation ! Je ne suis qu’une fille ordinaire ! Oui !)

 

Les nouveaux élèves commencèrent à chuchoter entre eux, et tous les professeurs avaient l’air d’avoir un air surpris sur leur visage. Ça sera sûrement le sujet des conversations pendant un petit moment.

 

***

 

Mis à part ça, les tests se sont terminés sans aucun problème, et les élèves sur le terrain d’entraînement furent libérés pour la journée. Adele retourna au dortoir.
Un seul garçon resta.
Le cinquième fils d’un pauvre baron, Kelvin von Barium…
La famille Barium était pauvre. Même s’il était pauvre, le Baron était de type viril, et a eu trois fils et une fille avec sa femme. En plus de ça, il a fait des avances à la domestique et eut deux fils et une fille de plus avec elle.
Le Baron, même s’il avait les mœurs légères, n’était pas du tout une mauvaise personne. La domestique a continué à recevoir son salaire, et il a accueilli les enfants à bras ouverts. Ils vivaient dans la demeure comme s’ils étaient ses enfants légitimes. La femme légale n’a jamais maltraité ces enfants, et les aimait comme ses propres enfants.

 

Malheureusement, ils étaient pauvres.
Même si les enfants légitimes étaient envoyés à l’académie Ardlay, il était impossible de rassembler assez d’argent pour faire de même avec les enfants de la domestique.
L’ainé était l’héritier. Le second fils est une sécurité au cas où il arriverait quelque chose à l’ainé. Le troisième fils allait devenir un chevalier, un garde royal ou peut-être même un haut fonctionnaire.  Si tout se passait bien, il pourrait très bien être marié dans la famille d’un baron ou d’un vicomte. De lourdes attentes pesaient sur eux.
Si en grandissant, elles obtiennent une belle apparence, les filles pourraient se marier à des fils de riches marchands ou de haute noblesse. Pour augmenter la probabilité que cela arrive, elles se devaient d’aller à une école réputée, même si ça signifiait que la famille devait travailler dur.
Pour cette raison, seuls le grand frère de Kelvin, le quatrième fils, et lui-même, étaient censés aller à l’académie Ekland. Enfin, c’est ce que vous attendriez.

 

Cependant, le quatrième fils avait un très grand talent en magie.
Assez de talent pour en vivre, ou plutôt, assez de talent pour devenir un magicien de la cour royale.

Il a donc été décidé que le quatrième fils serait également envoyé à l’académie Ardlay, et finalement, seul Kelvin finit par aller à Ekland.

 

Avec sept frères et sœurs, il est le seul.
Pourquoi ?! Pour quelle raison ?!

 

Kelvin portait une rancune envers l’injustice de ce monde, et était de mauvaise humeur.
Mais il comprenait qu’il n’y avait pas d’autre choix.

Le fardeau financier que la famille devait porter pour envoyer un enfant dans une école réputée n’était pas négligeable.

En incluant le large coût d’entrée, les frais de scolarité pour trois ans, les dépenses en matériel, les dépenses en nourriture, l’internat, les vêtements, etc. pour sept personnes… Ces coûts ne sont pas à prendre à la légère. La famille serait entrée dans une situation difficile s’ils devaient rajouter les mêmes coûts pour le quatrième fils.

Cependant, le coût pour une académie de bas rang est d’environ 1/10 de celui de ses frères et soeurs. Et il est le fils d’une domestique.

La femme légale, sans se plaindre ou sans mauvaise intention, s’est excusée pour cela. S’il venait à se plaindre, il serait puni.

 

Dans ce cas, je n’ai qu’à devenir le meilleur ici !
Je deviendrais le meilleur pour me vanter devant ceux à l’école réputée !
Je suis confiant dans le corps que mes frères ont entraîné. Tout d’abord, je vais montrer ma puissance durant le test d’admission !

 

C’est ce que Kelvin pensait, pourtant…

 

Après avoir couru le plus vite possible et atteint le plus haut score, la fille après lui qui le regardait a fait exactement le même score.

Bien qu’il ait dépassé ses limites pour les tractions, la fille qui continuait à la regarder en fit exactement le même nombre. Et, alors qu’elle avait l’air de pouvoir en faire beaucoup plus, elle a soudainement fait semblant d’être fatiguée pour s’arrêter au même nombre que lui.

Même chose pour le javelot, le saut en longueur, les pompes.

Elle s’arrêtait toujours au même score que moi, même si j’étais encore un peu en avance.

Et en plus elle peut utiliser la magie !

 

Merde ! Merde ! Merde !

Ne me prends pas de haut !

Je la dépasserai ! Je dépasserai cette fille !

 

Kelvin von Barium.

 

C’était à ce moment que son objectif pour ses trois prochaines années fut choisi.

 

chapitre précédent | TOC | chapitre suivant

Categories

(2) commentaires

  • Kikotei 18 décembre 2017 Répondre

    Salut ! merci pour les chapitres 🙂
    J’ai une petite suggestion : Est-il possible de mettre un lien sur les chapitres pour naviguer entre eux ou faire un liste des chapitres ? passer par la page d’accueil semble long surtout si tu décide de tous les traduire.

    Continue comme ça ^^

    • anthonys01 19 décembre 2017 Répondre

      Salut, merci pour ton retour !
      J’ai rajouté des liens vers les chapitres suivants et précédents comme tu l’as proposé, ça devrait être plus simple de naviguer entre les chapitres maintenant.

Laissez un commentaire

Prénom *
Ajouter un nom d'affichage
Email *
Votre adresse email ne sera pas publiée
Site internet